perdu

Tout n’est pas perdu

De : Wendy Walker
Éditeur : Sonatine
Résumé

Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d'effacer le souvenir d'une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l'a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d'Alan, tous lui confient leurs pensées les plus intimes, laissent tomber leur masque en faisant apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles. Parmi eux, Charlotte, la mère de Jenny, et Tom, son père, obsédé par la volonté de retrouver le mystérieux agresseur.

Avis

"La vérité peut vous reconstruire, elle peut aussi vous détruire."

Un thriller dérangeant qui dissèque les méandres de la psychologie humaine. Roman puissant sur la manipulation mentale, qui nous plonge sans pitié, dans un puits de souffrance psychique dont il est difficile de refaire surface.
Démarrage d'emblée avec une scène violente, le viol de Jenny, jeune fille de 15 ans, qui sera une porte ouverte à la déchéance de la famille Kramer.
Le psychiatre, narrateur de cette descente aux enfers et de cette reconstruction espérée, analyse, écoute, décompose, recompose et devient acteur de cette intrigue parfaitement orchestrée.
Une vraie réussite. 340 pages de lecture intense ! ! !