Rencontres d’Automne : Anne Gaëlle Huon se dévoile avant le 21 septembre…

69378609_2414949765495915_1713604501274886144_n

Anne Gaëlle Huon sera notre invitée le 21 septembre

à l’occasion de nos Rencontres d’Automne.


Il nous tenait à cœur de vous la faire découvrir avant le jour J,

Anne Gaëlle s’est prêtée au jeu de nos questions-réponses.

Bonne lecture…

1/ Quel livre auriez-vous aimé écrire ? 

« Dans la Forêt » de Jean Hegland. Non seulement ce livre m’habite encore deux ans après l’avoir refermé, mais surtout il contient tout ce qu’il faut savoir pour survivre dans la forêt en cas de fin du monde : quelles fleurs manger, comment faire des conserves et autres rudiments, comment se soigner…  L’idée de fin du monde m’angoisse et habite mes nuits d’insomnie parisiennes.

 2/ Y a-t-il un personnage de roman qui a bouleversé votre vie ?

Fantômette. Non pas pour ce qu’elle est (même si j’ai toujours un faible pour les femmes qui n’ont peur de personne !) mais pour le moment où elle est entrée dans ma vie. Ce sont parmi les premiers livres que j’ai lus. Fantômette a trompé l’ennui de la petite fille unique que j’étais, et sans doute lui a-t-elle aussi tendu un stylo…

3/ Existe-t-il un livre qui ait changé votre vie ? Et si oui, lequel ? 

En 2016, j’habitais à New York. J’ai visionné le film Amélie Poulain dans un accès de mal du pays. Ce film m’a fait un tel effet, que j’ai commandé l’affiche pour la mettre dans mon bureau. Elle est arrivée deux jours après. C’était la version américaine de « Amelie ». Le sous-titre était « She will change your life » (« elle va changer votre vie »). Je l’ai accrochée au-dessus de mon ordinateur et j’ai écrit le Bonheur n’a pas de rides dans un souffle. Trois ans après, je peux dire ce livre (et ce film !) ont effectivement changé ma vie. 

4/ Dans quel livre aimeriez-vous vivre ? 

Un livre d’images sur les plus beaux villages de Provence que j’ai dans ma bibliothèque. Je le feuilletais chaque matin en écrivant Même les méchants rêvent d’amour. J’y passerais bien mes journées, d’une ruelle à une autre, entre une partie de pétanque et quelques effluves de lavande…

5/ « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » Lamartine…Existe-t-il une personne, une chose, une réalité sans qui plus rien n’aurait raison d’être si elle n’était plus là ? 

La musique. Sans hésiter. Elle réchauffe l’âme et dompte mes humeurs les plus grises.

6/ Quelques mots sur les projets à venir… 

Je travaille sur un roman qui sortira peut-être au printemps. Une histoire en appelant une autre, j’ai quelques idées sur ce que j’aimerais vous partager d’ici à 2025. Mais comme la vie a beaucoup plus d’imagination que nous, je la laisse me surprendre avec plein d’autres aventures à venir. Au plaisir de les partager avec vous 🙂 

Auteur : Anne Gaëlle Huon

Titre : Même les méchants rêvent d’amour

Editeur : Albin Michel